On confond parfois la caricature (l'art de forcer le trait) et l'antimaçonnisme. Difficile dans le cas de "l'assiette au beurre" de savoir sur quel pied danser.
Anti-clerical , anti-militariste , anti-capitaliste , anti-fonctionnaire ,...anti-tout : avec un pareil programme, il était logique que les maçons soient épinglés par ce brûlot anarchiste du début du XXème siècle...mais, à y regarder de plus près, n'y a-t-il pas dans certains dessins un fond de vérité mordante qui appuie là ou ça fait mal? Plus que l'épouse bigote du Vénérable Maître, c'est le nom de sa loge " les philosophes récalcitrants" qui ironise sur les sublimes titres distinctifs des ateliers.
Parions sur l'humour et la caricature ! Les dessins de Jossot, présents sur ce site, tournent en dérision les maçons et les renvoient dos à dos avec les curés dans un esprit très "Troisième République... au bout du compte le mieux est d'en rire.

http://www.assietteaubeurre.org/edelav/edelav_f1.htm