Voici un texte sur "l'Art Royal" publié sur le site avenir-en-friche dans le billet du 31 décembre. Ce blog est alimenté par un internaute vivant en Belgique et postant sous le pseudo de Herostrate.

A méditer!

De tout cœur, par principe !

 

LAISSE PARLER hommes et femmes probes et libres;
écoute ta conscience et parle avec raison;
si tu n'as rien à dire, vois, entends, mais tais-toi.

 

CONFORME-TOI aux lois, et ne profite pas de la faiblesse ou
de l'ignorance d'autrui;
lutte pour la liberté, par la recherche de la vérité à la lumière de la raison.

 

AIME TON PROCHAIN, aide-le sans peine et sans regret;
réfléchis et travaille, imagine le futur et précède l'événement;
ne néglige rien pour connaître, pour apprendre à connaître,
pour apprendre à faire connaître.

 

POUR CONNAÎTRE, il ne suffit pas d'aimer,
il faut aimer connaître : sache connaître les étrangers, respecte-les et
assiste-les, leur personne est sacrée pour toi.

 

AIME LES UNS, fuis les autres, mais ne hais personne; la véritable amitié
passe par l'amour de la vérité : ne flatte point ton prochain, et si ton prochain
te flatte, crains qu'il te corrompe.

 

FAIS A AUTRUI ce que tu aimes qu'on te fasse;
agis avec autrui comme tu souhaites qu'on agisse envers toi;
sois envers autrui comme tu voudrais qu'on fût à ton endroit.

 

NE JUGE PAS les autres seulement sur leurs actes;
pense qu'il faut, pour les bien juger,
vivre comme eux, les entendre plutôt que les écouter, les voir plutôt que les regarder.

 

SOIS FRANC, juste et droit, en paroles, en actes et en pensée;
si tu ne dis pas tout ce que tu penses, ce que tu dis, pense-le;
souffre qu'on te juge, non sur ce que tu penses, mais sur ce que tu fais.

 

S’il te vient un enfant..,

 

REJOUIS-TOI, mais songe au sens de ce bonheur.
Son affection naîtra de ta fidèle assistance;
pense à son être plutôt qu'à son avoir.
Sache qu'il n'est identique à nul autre :
pour autant comparable au tien, son devenir
est le sien.
Sois pour lui disponible, ne lui reste pas indispensable.