Après " Le triangle secret " et "INRI", voici  avec "Les Gardiens du Sang" la troisième saison du cycle initié par Didier Convard sur fond de loges maçonniques, d'alchimie et de sociétés secrètes !  Ces bandes dessinées ésotériques qui rencontrent un succès tant auprès des maçons que des profanes auront pour fil conducteur cette fois la société secrète qui au sein de l'Eglise est chargé de veiller à la conservation du secret sur la vrai nature du christ. Le premier chapitre " Le crâne de Cagliostro" est paru ces jours-ci et enmène le lecteur dans les laboratoires secret de l'Académie pontificale des Sciences où des chercheurs en quête de l'immortalité des alchimistes se préparent à modifier l'ADN humain...

       

Paris. De nos jours. Quelques années avant les événements que l’Histoire retiendra sous le nom de “Triangle secret”. Deux étudiants en théologie conversent passionnément dans les allées du séminaire de Saint Sulpice. Un journaliste vient en effet de révéler l’existence d’une milice secrète placée sous la houlette du Vatican : les Gardiens du sang. Particulièrement incriminé dans l’article, le Cardinal Motteli, consultant en Génétique auprès du Pape, et dont il se susurre qu’il occuperait une place de choix dans l’organisation... Si ce n’est que dorénavant Mottelli occupera une place de choix dans la mémoire de ses pairs. Puisqu’alors que les étudiants passent devant son bureau, il en voient sortir un jeune homme tâché de sang. Et le couteau encore rouge et frais du sang du Cardinal qu’il vient de tuer... Le jeune homme, Jean Nomane, s’enfuit prestement. On ne sait rien du fuyard. Juste qu’il avait disparu de la circulation ces trois dernières années. Sans doute parce qu’il avait beaucoup à se reprocher. A moins qu’il n’ait mis le doigt sur un terrible secret... Après Le Triangle secretet INRI, Didier Convard, pionnier et maître du courant ésotérique en BD, livre avec Les Gardiens du sang, toujours servi par la rugueuse efficacité de Denis Falque, une nouvelle démonstration de son incroyable talent. Et une nouvelle preuve de l’existence de mystères profondément enfouis dans les replis de l’Histoire. Mystères qui pourraient bien bouleverser notre perception du monde...