demoulin_catalog_cover

Les sociétés, que nous qualifierons pudiquement de discrètes, ont souvent des rites initiatiques plus ou moins complexes au termes desquels un postulant passe de l'état de profane à celui d'initié. Parfois, on peut regretter que certains rituels manquent de piquant et d'humour : des petits rigolos ont donc imaginé dans les années 30 une foule d'épreuves sous forme de bizutage pour intégrer leurs nouveaux membres dans les ateliers. Ils ont imaginé ainsi des scénario, des dispositifs, des machines infernales qu'ils ont mis en vente et proposés dans un catalogue, le "Burlesque and Side Degree Specialties, Paraphernalia and Costumes". Ce dernier est reproduit intégralement sur le site phoenixmasonry.org. On y découvrira donc des farces et attrapes rituels de plus ou moins bon goût allant de l'escalier glissant, à l'autel des serments piégé en passant par l'épreuve de la main dans le plomb fondu, la machine à fessées ou la dégustation de sang de chèvre. Ces activités ont été abandonné par cette entreprise qui se spécialise aujourd'hui dans les uniformes de fanfare...