... ce n'est pas la même chose qu'en France...

PORT AU PRINCE (HPN) - Les frères et sœurs de la grande confrérie maçonnique d’Haïti se sont réunis en prière le dimanche 4 janvier 2009 à la loge Judée # 37 de l’Arcahaie afin de «faire planer sur le pays des bénédictions divines», a-t-on indiqué à HPN.

Un climat d’encens de cantiques et de psaumes davidiques a envahi pendant trois heures les parvis du sanctuaire maçonnique de la Cité du drapeau. Des cris patriotiques se sont élevés tout au long de cette cérémonie d’un grand intérêt pour les maçons.

Outre des éloges adressés aux aïeux et des remarques faites aux actuels dirigeants, les frères maçons ont invoqué les hiérarchies d’anges des Saintes écritures : Michael, Gabriel, Raphaël et autres, afin que l’étau se desserre sur Haïti. En plein cœur de la loge, les adorateurs ont déposé des offrandes florales et vivrières, elles-mêmes parfumées sans cesse d’encens.

L’un des orateurs de cette matinée de prière, Emmanuel Ménard, a fréquemment fait référence dans ses propos au Pontificat de Jean Paul II appuyé sur la paix, la défense des Droits de l’homme et l’avènement d’un monde interconfessionnel. Deux autres orateurs, le vénérable maître de la respectable loge de la Judée # 37, Hermann Rémédor et le grand vénérable, Henry Gateau, ont poussé des cris de lamentation auprès de l’architecte de l’univers « en vue de faire fleurir une nouvelle espérance pour Haïti ».

La cérémonie du 4 janvier constitue l’une des nombreuses fêtes historiques inscrite dans le calendrier 2009 des maçons du pays.

source